AZIZA OTHMANA

Views:
94

PRINCESSE AZIZA OTHMANA

VASTE SUITE AU RDC SUR LE PATIO CENTRAL. ELLE EST ENTIEREMENT ORNEE DES DECORS TRADITIONNELS DE L’ART URBAIN TUNISOIS, MARBRES, ZELLIGES (« ZLIZS »), STUCS ; LE GRAND PLAFOND A SOLIVES ET UNE PARTIE DU PLAFOND CARRE ONT RETROUVE LEURS MOTIFS ET LEURS TEINTES DES XVIIIEME ET XIXEME SIECLES. ELLE DISPOSE D’UNE SALLE DE BAINS, D’UN DRESSING ET D’UN WC SEPARE. LE MOBILIER EST ANCIEN ET LES KILIMS ETHNIQUES D’IRAN SONT DES PIECES DE COLLECTION.

SECONDE CHAMBRES EN T, DITE « A KBOU », LA SUITE « PRINCESSE AZIZA OTHMANA » PRESENTE UN ENSEMBLE DECORATIF PARFAITEMENT REPRESENTATIF DU GOUT URBAIN TUNISOIS AU XVIIIEME ET AU XIXEME SIECLES.
SOLS EN DALLAGE DE MARBRE ANCIEN, MURS ENTIEREMENT RECOUVERTS DE ZELLIGES (« ZLIZS ») ANCIENS, ITALIENS, FRANÇAIS OU TUNISOIS, PLAFONDS A SOLIVES ET CAISSONS D’ORIGINE. LES STUCS DE GYPSE ORIGINAUX AYANT ETE DETRUITS, DE NOUVEAUX PANNEAUX ONT ETE CREES PAR LA MEILLEURE EQUIPE DE STUCCATEURS DE TUNIS, SUR DES MOTIFS GEOMETRIQUES EMBLEMATIQUES DE L’ART ARABE.
S’Y AJOUTENT LES COLONNETTES A CHAPITEAUX OTTOMANS (ACHANTES ET CROISSANTS) PORTANT L’ARC DU SALON CENTRAL (KBOU), QUI AVAIENT DISPARU ET ONT DU ETRE PRELEVEES SUR UNE AUTRE SUITE.
LES ENCADREMENTS DE MARBRE INTERIEURS ET EXTERIEURS DES PORTES ET DES FENETRES PORTENT DES MOTIFS ORIENTAUX SCULPTES (ROSACES, CROISSANTS ET NUAGES). ILS SONT D’ORIGINE ET ONT ETE RESTAURES SUR PLACE ; CERTAINS, EN TRES MAUVAIS ETAT, ONT ETE ABANDONNES ET REMPLACES PAR DES ELEMENTS SIMILAIRERS DE MEME EPOQUE.
LA SALLE DE BAINS EST RECOUVERTE DE PANNEAUX DE PIERRE POREUSE A LA MANIERE DES MARBRES JAUNES ANTIQUES DE CHAMTOU. LE LAVABO EST TAILLE A LA MAIN DANS UNE PIERRE LOCALE DE COULEUR GRISE.
LES PLAFONDS ONT PU ETRE DECAPES POUR FAIRE REAPPARAITRE L’HARMONIEUX CHROMATISME DU XVIIIEME, D’UNE GRANDE FRAICHEUR. LE PLAFOND A SOLIVES EST ENTIEREMENT RESTITUE. CELUI DU « KBOU » CENTRAL, EN REVANCHE, RESTE PARTIELLEMENT XIXEME. L’OBJECTIF N’ETANT PAS DE REDONNER A CET ESPACE SON ROLE DE SALON, L’ETAGERE TRADITIONNELLE (« MARFA’ »), MANQUANTE, N’A PAS ETE REMPLACEE.
LE MOBILIER EST CLASSIQUE FRANÇAIS ; LES SIEGES ONT ETE RETAPISSES PAR LES EXCELLENTS ARTISANS DE LA MEDINA, AVEC DES PIECES DE SOIE BRODEE OU DAMASSEE, FABRIQUEES SUR DES METIERS ANTIQUES, DANS LE LABYRINTHE DE RUELLES D’ATELIERS (« LES WIKALAS ») QUI ENVIRONNE LE PALAIS.
COMME DANS LA MAJORITE DES PIECES NOBLES LES PLUS ORNEES, IL A FALLU DEPOSER LE MOBILIER ARCHITECTURAL DECORATIF, POUR TRAITER LES MURS EN PROFONDEUR. LA DEPOSE, L’ENTREPOSAGE, LA CONSERVATION, PARFOIS LA RENOVATION, ET LA REPOSE ONT NECESSITE UNE TRES GRANDE ATTENTION. LES COMPOSITIONS MURALES ONT ETE RECREEES D’ABORD SUR ORDINATEUR PUIS SUR MURS, EN PUISANT DANS LES COLLECTIONS RESIDUELLES DU PALAIS. ON S’EST ASTREINT A CONSERVER L’ALTERNANCE DES PANNEAUX ET DES BORDURES ET, QUAND ELLE S’IMPOSAIT NATURELLEMENT, LA SYMETRIE DES DECORS ET DES MOTIFS, TRES BIEN RESPECTEE DANS CETTE BELLE SUITE.
LES PEINTURES DES BOISERIES, PORTES ET VOLETS ONT, COMME CELLES DES PLAFONDS ANCIENS, ETE RESTITUEES SELON L’ESTHETIQUE DU XVIIIEME SIECLE, AVEC LES TROIS PIGMENTS VEGETAUX DE L’ACAJOU, DU BROU DE NOIX ET DU CURCUMIN.
COMME LES AUTRES APPARTEMENTS DU PALAIS, LA SUITE AZIZA OTHMANA DISPOSE D’UN RELAIS WIFI, D’UNE LIGNE FIXE AVEC LA RECEPTION ET D’UN SYSTEME DE CLIMATISATION A CIRCULATION D’EAU TRES SILENCIEUX. ELLE EST EQUIPEE D’UN DETECTEUR DE FUMEE AUX NORMES DE LA PROTECTION CIVILE TUNISIENNE.

CETTE SUITE PORTE LE NOM D’UNE PRINCESSE TUNISIENNE MOURADITE DU DEBUT DU XVII EME SIECLE, PREMIERE EPOUSE DE HAMMOUDA PACHA-BEY (1631-1666), QUI A CONSACRE SA VIE ET SA FORTUNE A DES ŒUVRES CARITATIVES, DONT L’HOPITAL QUI PORTE SON NOM A L’ENTREE DE LA KASBA, A UN JET DE PIERRE DU PALAIS BAYRAM.

RÉSERVEZ !

+ 216 31 393 393

reservation@palaisbayram.com

6, Rue des Andalous, Bab Menara 1008 Tunis, Tunisie

PLAN D’ACCES

Contactez-nous

Pour plus d’information, veuillez utiliser le formulaire ci-dessous: